L’HISTOIRE DE LA VERPILLIÈRE

Hier

L’identité de La verpillière

Le nom de La Verpillière vient du nom latin VULPES signifiant renard. Sans doute la présence de ces nombreux canidés dans des temps reculés en est l’origine. Nous retrouvons d’ailleurs deux renards sur les armoiries de la ville.
A l’époque romaine, l’habitat se concentre sur les abords du grand marais. Trois secteurs sont habités : un premier dans la Z.I actuelle de MALATRAIT avec trois points d’occupation, un deuxième à LEMAN avec une dizaine de points d’occupation et un canal originalement composé de demi-cylindres et enfin un troisième sous la ville qui paraît plus important que les deux premiers. La Verpillière était agricole et les habitants vivaient de la pêche, de l’agriculture et de l’élevage.
LA VERPILLIERE ne fait son apparition dans les archives de l’Isère qu’en 1352 sous des noms orthographiés diversement comme : VULPILLERI, VULPILLERIA ou VULPILLIERIA.
Elle possède alors sa maison forte et se trouve enfermée dans une enceinte comportant 3 tours. En 1548, elle compte 35 familles imposables et c’est à cette même époque qu’elle prend son nom définitif de LA VERPILLIERE.

Un patrimoine riche

Le village s’est construit autour de sa maison forte et d’une enceinte avec 3 tours encore existantes aujourd’hui.
Cette maison forte reste le symbole du cœur de la vielle ville. Elle abritera l’école publique et une communauté religieuse.
Une grande demeure de famille sera donnée aux sœurs PICPUS et deviendra le couvent des sacrés cœurs qui accueille les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle.
La plupart des grandes propriétés de La Verpillière datent de la fin du XIXème siècle et certains bâtiments occuperont une place centrale dans l’histoire de la commune : mairie, bureau de poste, gendarmerie, salle des fêtes… Le centre du village deviendra peu à peu un lieu de commerce important.
Une rapide visite de la commune nous prouve que La Verpillière a su allier avec subtilité les atouts de la ville et de la campagne pour valoriser son patrimoine et ses traditions.
En 1919, La Verpillière érige son Monument aux Morts dans un bloc de granit de 84 tonnes connu sous le nom de la “Pierre de Milliet”, inauguré en 1921. C’est un événement de taille dans l’histoire du patrimoine de la commune ! Ce rocher présentant des cupules peu profondes mais visibles a un caractère unique et montre la présence de l’homme dès la préhistoire.
Lorsque le bloc fut en place, la statue “La Gloire” d’Emmanuel FREMIET fut ajoutée (sculpteur de renom).
La commune de La Verpillière s’ouvre aussi sur un magnifique jardin de ville, tapis de verdure, partie intégrante du patrimoine avec la Maison Girier.
La commune de La Verpillière a su rénover et réhabiliter l’ensemble du patrimoine public et privé afin de préserver son identité et ses richesses.

 

Aujourd’hui

Située au cœur de la région Rhône-Alpes, notre cité se nourrit d’une position géographique privilégiée en étant à deux pas de Lyon et à proximité de l’agglomération grenobloise. Par son histoire, sa population, ses infrastructures et ses activités, La Verpillière représente l’archétype de la ville dynamique du XXIème siècle
Une situation privilégiée

Bénéficiant d’une position géographique privilégiée qui lui confère son rôle d’interface entre le nord et le sud, l’ouest et l’est de la région, notre ville s’est dotée d’infrastructures importantes.

Elle compte ainsi :
– la déviation de la RN 6 (1006) qui permet de désengorger le centre-ville,
– la gare SNCF qui profite de l’aménagement récent de 400 places de parking et d’une desserte TER plus de 2000 voyageurs jour.
A cela s’ajoute, la proximité de :
– L’aéroport international de Lyon Saint-Exupéry et sa gare TGV à moins d’un quart d’heure,
– L’autoroute A 43 qui dessert les plus grandes villes de la région : Lyon, Grenoble, Chambéry, Genève…

La Verpillière, c’est aussi un patrimoine architectural d’une grande richesse : le vieux village conserve tout son charme d’antan, l’église Saint Denis, la Maison Girier… La Verpillière, c’est enfin un paysage verdoyant avec les marais, le canal de la Bourbre qui vous offrent de formidables lieux de promenade.

Une population entreprenante

Plus de 7393 habitants (2021), une multitude de commerçants, d’artisans et d’entreprises font de La Verpillière une ville entreprenante où il fait “bon vivre”.
Dans la cité, les Vulpilliens ont développé une vie associative forte qui rythme la vie quotidienne ; 50 associations sportives, culturelles et de loisirs révèlent la vitalité et le dynamisme de notre ville.

La jeunesse représente une part importante de notre commune et constitue par là-même un formidable atout démographique, source d’une activité trépidante.

Près de 3 000 élèves se retrouvent sur les bancs des écoles publiques, du collège et de l’institution privée Sainte Marie de Lyon.

Un pôle petite enfance CAPI (multi accueil, micro crèches, réseau d’assistante maternelle).

Un centre social et un centre de loisirs, une école de musique, une halte-garderie, un relais assistantes maternelles, un espace culturel, une salle de spectacles, une médiathèque, une piscine semi couverte, une ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) … autant de structures publiques à destination de tous les Vulpilliens, petits et grands.

Aujourd’hui intégrée à la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (CAPI), La Verpillière allie vitalité et plénitude, elle garde le charme des villages de France, riche de ses activités et du cadre verdoyant qu’elle préserve. Longée par les marais et le canal de la Bourbre, elle offre également des lieux paisibles de promenade.

MAIRIE DE LA
VERPILLIÈRE

Place Dr Ogier
38290 La Verpillière
 
Tél:  04 74 94 00 03
Fax: 04 74 94 00 03

HORAIRES
D'OUVERTURE

du lundi au vendredi :
8h30 à 12h00
13h30 à 17h30

NOTRE APPLICATION
MOBILE